14/10/13 L’expertise en démantèlement bas-normande à l’honneur au Japon

Image: 
Body: 

Organisée par UBIFRANCE, les premières rencontres acheteurs du secteur nucléaire japonais, orientées sur le démantèlement,  viennent de se terminer. Les autorités japonaises encouragent en effet actuellement le recours à l'expertise internationale dans le domaine du nucléaire dans le but de trouver des solutions aux problèmes de traitements des déchets radioactifs et de démantèlement des centrales.

Sur les 11 entités spécialisées dans l’industrie nucléaire (édition de logiciel, appareils de mesure et de contrôle liés à l’environnement, traitement de déchets, ingénierie, robotique et composants) qui se sont déplacées pour présenter leur offre et services aux grands opérateurs japonais, ainsi qu'à des partenaires locaux potentiels, 4 adhérents de Nucleopolis : Oreka, Oakridge, Salvarem (groupe Nuvia) et l'Apave

Le programme incluait des rencontres collectives avec les grands décideurs du secteur nucléaire japonais, un point presse à forte couverture médiatique mobilisant plus de 22 journalistes et faisant l’objet d’un reportage au JT de la première chaîne nationale NHK, une visite de la centrale nucléaire de HAMAOKA et un programme de RDV BtoB individuels.

 

(crédit photo : Ubifrance)

Date de l'actualité: 
Mercredi, 23 Octobre, 2013
Archivé: 

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.