EURONAVAL : le trophée Croissance est remis au Groupe FIVA

Image: 
Body: 

 

Double réussite pour cette entreprise cherbourgeoise créée en 2003. En deux ans, son chiffre d’affaires a plus que doublé, passant de 9,6 millions d’euros en 2010 à un CA prévisionnel de 21 millions d’euros pour 2012 ! Dans le même temps, le nombre d’employés a lui aussi doublé, passant de 148 salariés en 2010 à 291 salariés aujourd’hui. 
Cette croissance tient à une stratégie fondée sur le domaine naval/défense (70 % du chiffre d’affaires actuel) et sur un plan d’actions commerciales dans le domaine du nucléaire. Par ailleurs, les chiffres prévisionnels de 2013 annoncent une année de croissance soutenue en raison des développements en cours à l’international et d’une stratégie de diversification sectorielle, vers les énergies durables. Une dualité porteuse de croissance, à en croire les chiffres éloquents annoncés par la société. 
Pour mémoire, le Groupe FIVA est constitué de cinq PME aux métiers complémentaires et spécialisées en ingénierie et fabrication (management de projets, services à l’industrie, réalisation et maintenance d’éléments chaudronnés et mécano-soudés, études de conception industrielle). Travaillant en France et à l’international, le groupe FIVA collabore ou a collaboré – entre autres – aux programmes de sous-marins Barracuda, Scorpène, Agosta 90B, SNLE/NG ; aux bâtiments de surface FREMM, Baynunah, Horizon, Queen Mary II ; ou encore à l’EPR 3 de Flamanville, aux projets Fukushima, etc. 
L’objectif du groupe est de renforcer les secteurs d’activités naval/défense et nucléaire, de se diversifier vers le secteur des énergies marines renouvelables et de mener une stratégie de développement à l’exportation (notamment Royaume-Uni, Inde, Brésil).
 
Date de l'actualité: 
Vendredi, 26 Octobre, 2012
Archivé: 

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.