La filière nucléaire dans le Cotentin

Image: 
Body: 

Une étude réalisée par la CCI de Cherbourg Cotentin, en partenariat avec nucleopolis

La filière nucléaire occupe une place prépondérante dans l’activité économique du Cotentin. 50 ans de grands chantiers ont ainsi fortement impacté le territoire ; des croissances démographiques hors normes, des arrivées massives d’actifs et un effet direct sur le développement économique du Cotentin et de ses infrastructures.

Au total, ce sont près de 13 000 personnes, soit un salarié sur trois dans le Cotentin, qui travaillent pour une entreprise de la filière nucléaire, répartis à parts quasi égales entre les trois grands donneurs d’ordre (AREVA, EDF et DCNS) et la centaine d’entreprises sous-traitantes.

Un tissu économique étroitement lié à sa principale filière, premier employeur du secteur privé, qui dans un contexte de crise a permis au territoire de résister. En 5 ans, de 2008 à 2012, les entreprises sous-traitantes de la filière nucléaire ont ainsi vu leurs effectifs augmenter de 13%, observant pour la majorité d’entre elles une activité en hausse sur cette période.

Et les perspectives à court et moyen terme sont nombreuses : mise en service de l’EPR attendue en 2016, lancement du programme grand carénage d’EDF, démantèlement de l’usine UP2-400 d’AREVA La Hague et des chaufferies nucléaires des sous-marins lanceurs d’engins chez DCNS. Autant de projets qui devraient voir l’activité et les effectifs de la filière nucléaire augmenter sur ces 3 prochaines années.

Au total, dans les 5 années à venir, plus de 4 000 personnes devraient être recrutées pour répondre aux besoins de la filière nucléaire et de l’arrivée des énergies marines renouvelables. Le Cotentin s’apprête donc à relever de nouveaux défis en termes de recrutement et de maintien des compétences.

La filière nucléaire est plus que jamais présente sur le territoire et reste l’acteur principal du développement économique du Cotentin…

télécharger l'étude

 

Date de l'actualité: 
Lundi, 17 Février, 2014
Archivé: 

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.