5 Equipements d’Excellence en Basse-Normandie

Body: 

(source : Région Basse-Normandie, 20 Décembre 2011

Mardi 20 décembre, l’Etat annonçait les lauréats de la deuxième vague de l'appel à projets des Equipements d'Excellence (Equipex), financé par le Grand Emprunt. Parmi les 36 candidats retenus, la Basse-Normandie voit deux projets sélectionnés :
- GENESIS (analyse de matériaux irradiés pour améliorer leur sureté) : avec 14 millions d’euros, c’est l’Equipex le mieux doté de cet appel à projet national. Ce projet est porté par le PRES « Normandie Université ». 
- DESIR (élargir les connaissances sur des noyaux radioactifs pour accélérer la recherche médicale) : doté de 9 millions d’euros, cet Equipex regroupe, autour de Spiral 2 à Caen, plus de 130 personnes appartenant à 34 laboratoires de recherche et à 23 universités de 20 pays différents. 
 
Ce même jour, Laurent Beauvais participait au lancement de l’Equipex RecHadron (Recherche Hadronthérapie), lauréat de la 1ère vague du Grand Emprunt. « Ces labellisations sont un succès pour les équipes de recherche et l’excellence de leurs travaux, un succès pour les organismes de tutelle et les établissements d’enseignement et de recherche et un succès pour la Région, au travers de sa mobilisation pour l’Hadronthérapie ». RecHadron est en effet la première phase du centre de ressources Archade, auquel la Région a apporté 6 millions d’euros, aux cotés du FEDER (500 000 euros). Au total, le projet Archade devra mobiliser 130 millions d’euros, dont la Région assurera la garantie.
Ainsi, le Campus Jules Horowitz, situé au nord de Caen, regroupera, autour du GANIL, de CYCERON et à proximité du CHU, du centre François Baclesse, de l’Université et de l’ENSICAEN, trois des cinq Equipex bas-normands.
Date de l'actualité: 
Mardi, 20 Décembre, 2011

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.