26/3/2012 - La France au CERN

Image: 
visite protocolaire sur le stand de Nucleopolis
Body: 

Les PME du Pôle NUCLEOPOLIS à la conquête de nouveaux marchés internationaux dans le domaine de la recherche

La Basse-Normandie, terre de compétences nucléaires, a vocation à exporter son savoir faire au delà des frontières de la région. La semaine dernière, la cible était le CERN, à Genève. 5 entreprises membres participaient aux côtés de Nucleopolis, le pôle normand des sciences nucléaires, à l’opération « la France au CERN », manifestation organisée à Genève du  26 au 28 mars derniers par Ubifrance Suisse et qui s'adresse aux entreprises françaises qui souhaitent développer des courants d'affaires avec le CERN, renforcer leur visibilité et entretenir leur réseau. 
Le CERN, (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) est l'un des plus grands et des plus prestigieux laboratoires scientifiques du monde. Pour effectuer les expériences indispensables à la physique fondamentale et  la découverte des constituants et des lois de l'Univers, il utilise des accélérateurs et des détecteurs de  particules. Son budget global est d’environ 1 milliards de francs suisses, il compte plus de 2 000 permanents et 10 000 personnes y travaillent en permanence.
 Les opportunités y sont réelles. Le CERN investit une part importante de son budget dans la construction de nouveaux accélérateurs, tels que le grand collisionneur de hadrons LHC. Les besoins affichés auprès des entreprises sont centrés sur l'optimisation et la maintenance des équipements et de leur exploitation ainsi que la rénovation des infrastructures. Mais le CERN est aussi l’enjeu de grandes coopérations scientifiques et de transferts de technologies importants. Autant de raisons pour les acteurs bas-normands d’y être présents.
En effet, nos PME adhérentes de NUCLEOPOLIS sont reconnues pour leurs performances, leurs compétences et leurs savoir-faire. Elles ont vocation à les exporter et à partir à la conquête de nouveaux marchés en mettant en avant leur capacité d’innovation. Le Pôle NUCLEOPOLIS a donc pris l’initiative de participer à «  La France au CERN », une occasion unique de rencontrer les décideurs du CERN et de réaliser ainsi une opération de promotion. Parmi les 28 entreprises françaises qui y ont assisté, 5 membres de Nucleopolis [Eldim, Euridis, Sema, Oreka et Sominex], et le pôle lui-même, présent pour représenter les autres adhérents.
De l’avis général, une opération très riche en contacts qualifiés qui pourraient déboucher à terme sur de nouveaux marchés ou sur des coopérations techniques, contribuant ainsi au développement de notre tissu économique et au rayonnement de notre territoire. Unanimité aussi pour reconnaitre le rôle de Nucleopolis : grâce à la collaboration étroite que le pôle a su construire depuis un an avec Ubifrance (l’Agence Française pour le développement international des entreprises), il a su identifier l’existence de cette événement et faciliter l’organisation de la « délégation » bas-normande.
Au-delà des grands projets bas-normands comme Spiral2 au Ganil ou ARCHADE qui  vise à créer à Caen un Centre Européen de R&D en Hadronthérapie (une nouvelle technique de traitement du cancer), NUCLEOPOLIS souhaite poursuivre de telles démarches auprès d’autres Très Grands Equipements Scientifiques mondiaux comme ITER (à Cadarache dans le sud-est) pour l’énergie du futur ou encore le projet ESS (en Suède), qui produira des source intenses de neutrons pour la recherche appliquée. Pour ces deux projets, là aussi, des contacts ont déjà été établis dans les mois passés avec les structures porteuses.
 

voir la galerie photo complète 

 
 
Date de l'actualité: 
Jeudi, 5 Avril, 2012
URL: 
http://www.la-france-au-cern.com/
Archivé: 

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.