Piercan-LPC : collaboration autour de la radioprotection

Image: 
Body: 

Partenariats et stratégie

Une collaboration de recherche autour de la radioprotection

Le CNRS et Piercan, entreprise leader dans le domaine de la fabrication de gants pour les industries de haute technologie, ont signé un contrat de collaboration de recherche afin d’améliorer la performance de ces produits en termes d’atténuation des rayonnements transmis et de diminution de la dose absorbée.

Ce contrat de collaboration fait suite à un contrat de prestation de service signé en 2013. La société Piercan a fait appel au Laboratoire de physique corpusculaire de Caen (CNRS/Université de Caen Basse-Normandie/ENSICAEN) pour les calculs et les mesures de l’atténuation apportée par différents équipements en fonction de leur composition chimique et de leur épaisseur. Situé à Caen, ce laboratoire de recherche en physique nucléaire est spécialisé dans la détection des particules et des rayonnements. Il est fortement impliqué dans le développement d’instruments de contrôle faisceau et de dosimétrie en particulier pour la recherche et le médical. De plus, Jean Colin, enseignant-chercheur dans ce laboratoire, a assuré la formation du personnel de Piercan : il s’agissait de leur faire connaître la nature et l’énergie des rayonnements auxquels les travailleurs peuvent être exposés, les processus d’interaction de ces rayonnements dans la matière, les doses qui en découlent et les matériaux pertinents qui peuvent être interposés pour limiter ces doses. Grâce à cette formation, les personnels de Piercan sont en mesure de valoriser ces produits auprès de leurs clients et prospects (...)

lire la suite (source : CNRS)

 

A noter que cette collaboration a largement été initié par Nucleopolis 

article complémentaire : l'info expoprotection

Date de l'actualité: 
Jeudi, 20 Novembre, 2014
Archivé: 

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.