13/3/2012 - rencontre entre NUCLEOPOLIS ( Pôle Normand des Sciences Nucléaires) et les Cancéropôles Nord-Ouest et Grand Ouest

Image: 
Body: 

Une rencontre entre NUCLEOPOLIS ( Pôle Normand des Sciences  Nucléaires) et les  Cancéropôles Nord-Ouest et Grand Ouest a eu lieu le 13 mars dernier. Les délégations étaient conduite par Daniel Guerreau, Président de Nucleopolis, Patrick Bourget, Président du Cancéropôle Grand Ouest et Pierre Formstecher, président du Cancéropôle Nord-Ouest. Après un déjeuner de travail à l’invitation de Laurent Beauvais, Président de la Région, les délégations se sont réunies afin d’échanger sur les collaborations et les projets qui pourraient être mis en avant avec les acteurs des autres régions concernées (Haute-Normandie, Picardie, Nord- Pas de Calais, Bretagne, Pays de Loire & Poitou Charente). Tout comme NUCLEOPOLIS dont l’un des objectifs majeur est de constituer un pôle des sciences nucléaires appliquées à la santé, les Cancéropôles ont également pour vocation à structurer le paysage dans leur domaine de compétence. Les domaines qui ont été abordés concernent les innovations thérapeutiques, les radiotraceurs et l’imagerie. Citons en particulier le laboratoire d’excellence IRON, dédié à la production de nouveaux radiopharmaceutiques qui implique la plateforme CYCERON et l’équipe de Chimie Nucléaire, et également le cyclotron ARRONAX à Nantes, pour lequel des complémentarités certaines existent avec le projet ARCHADE d’accélérateur dédié à l’hadronthérapie. Les acteurs de cette réunion ont décidé de poursuivre les réflexions afin de mieux définir les collaborations à développer entre les différentes régions. 

Il apparaît important en effet de développer une vision commune en mettant en cohérence les projets ciblés actuellement en préparation, en particulier ARCHADE pour notre région. 
 
Date de l'actualité: 
Mardi, 13 Mars, 2012
Archivé: 

C'EST QUOI ?

Autour de leaders mondiaux comme AREVA, le CEA, le CNRS, EDF ou le GANIL, NUCLEOPOLIS fédère les compétences industrielles, de formation et de recherche disponibles en Basse-Normandie tout au long de la chaîne de valeur des sciences nucléaires dans les domaines de l’énergie, de la santé et de la maîtrise des risques.