ATRON, accélérateur d’électrons ; Nucleopolis, accélérateur d’innovation

Le 4 avril 2018, Nucleopolis a eu l’honneur d’assister à l’inauguration de la plateforme technologique cherbourgeoise de la société ATRON (filiale de CERAP) : une innovation née d’une rencontre entre CERAP et le laboratoire LPCCAEN (Laboratoire de Physique Corpusculaire de Caen) lors d’un évènement de Networking organisé par Nucleopolis en 2014.

Faciliter les rencontres entre adhérents, avec les acteurs de la recherche, de la formation, avec les donneurs d’ordre, initier des projets d’innovation collaborative, permettre le partage d’informations stratégiques… la mise en réseau est au cœur des actions menées au quotidien par l’équipe de Nucleopolis.

C’est ainsi qu’en 2014, grâce à son parcours Network, le pôle a été à l’origine de la rencontre entre deux de ses adhérents : CERAP et le LPCCAEN.

Une rencontre qui a abouti à la mise en place d’un accord de collaboration, le recrutement d’Arnaud Chapon en post-doctorat, maintenant Responsable scientifique et technique d’ATRON, et, 4 ans plus tard, l’inauguration de l’accélérateur de particules.

Daniel Asselot, Directeur Général Délégué de CERAP et Jean Colin, Professeur d’Université chercheur au LPCCAEN ont d’ailleurs salué lors de cette journée inaugurale « la contribution de Nucleopolis, facilitateur et créateur de liens, à la création du consortium de départ ».

Une belle aventure qui vient illustrer l’esprit de service qui anime l’équipe de Nucleopolis.

L’accélérateur de particules d’ATRON qui permet d’émettre des rayonnements de type électrons ou photons X, vise à abandonner l’utilisation de sources radioactives au profit d’une irradiation maîtrisée pour permettre, notamment, la vérification de l’étalonnage d’appareils de mesure des rayonnements ionisants. Cette technologie de rupture permet de plus à ATRON de répondre à des problématiques de Recherche et Développement (R&D) telles que l’optimisation de la durée de vie des matériaux sous irradiation, la qualification de composants électroniques ou encore l’élaboration de nouveaux matériaux.

Avec le soutien de :

Nucleopolis by Normandie Energies